... ou comment vous dire que je ne suis pas en vacances en Espagne. Contrairement à ce que pourraient vous faire penser les articles écrits jusque là...

 

Depuis le 1er juin, date de l'inauguration officielle avec le Roi Juan Carlos et la Reine Sofia - à laquelle je n'ai malheureusement pas pu assister - je travaille dans l'exposition "Polonia. Tesoros y colecciones artísticas". 

Si vous voulez faire une petite visite de l'expo, en espagnol, c'est par là --> link

Et pour ceux qui ne parlent pas espagnol, petite présentation en anglais --> link

Cette expo présente un grand éventail d'objets allant de la fin du Moyen-âge jusqu'à la fin du XVIIIe. Deux oeuvres majeures sont présentées en fin d'expo : "La jeune fille dans le cadre" de Rembrandt et "la Dame à l'Hermine" de Da Vinci... Toutes les oeuvres viennent de Pologne, principalement du Musée National de Cracovie, et de sa branche Fondation des Princes Czartoryski... qui est actuellement fermé pour travaux. 

 

Edit : je viens de voir ça sur La Tribune de l'art --> link  un des tableaux dont parle l'article - le portrait du roi avec l'horloge de table - se trouve actuellement dans l'exposition de Madrid...

 

La surveillance (sécurité et sûreté) des sites gérés par le Patrimonio Nacional, ainsi que des expositions temporaires qui y sont organisées, est externalisée. Elle est assurée par les "vigilantes de suguridad" de l'entreprise CASESA. Je ne suis donc pas chargée de la surveillance à proprement parler mais je fais le lien entre les surveillants (privés) et l'équipe de "conserjes" (les "gardiens" - fonctionnaires - qui assurent le bon déroulement de l'accueil du public et des visites, assurés par les "guías interpretes" - fonctionnaires - du Patrimonio ainsi que ceux extérieurs (équivalents des guides d'agences de Versailles). Et comme j'ai sympathisé avec tout le monde, ça se passe plutôt bien...

 

Je suis une des rares personnes embauchées pour cette exposition qui a le droit de mettre un pied à l'intérieur des salles... Imaginez-vous que les hôtesses qui se trouvent aux portes d'entrée ainsi qu'à la billetterie n'ont - officiellement - aucune idée de ce qui se trouve à l'intérieur... Je ne vous cache pas que je les encourage à entrer et à aller visiter !!! Comment renseigner les visiteurs et assurer un accueil exemplaire si à la moindre question on est obligé de répondre "je ne sais pas, je n'ai pas le droit de rentrer dans l'expo..." ? Je trouve ça un peu fort quand même... Ces personnes sont embauchées par une société Stendhal Museum Solutions link qui certes présente bien mais me fait un peu penser à Antenna Audio pour ceux qui connaissent et qui ont suivi l'affaire au Château.... Beaucoup de belles paroles, on se vend bien mais derrière, les salariés n'ont toujours pas reçu leur contrat signé au bout de 15 jours, ils sont payés au lance-pierre... Enfin, je ne vais pas vous ennuyer avec leurs soucis mais cela me fait prendre du recul sur ma situation de fonctionnaire qui bénéficie d'une bourse pour aller passer 6 semaines à l'étranger... et aussi sur les conditions de travail en France qui ne sont, me semble-t-il, au final pas si mauvaises que ça...

D'ailleurs, comme je suis autorisée à entrer, croyeez bien que j'en profite ! A chaque ronde, je détaille un objet, un tableau... et je stoppe à chaque fois devant le tableau de Rembrandt...

 

Pour en revenir à mon travail, je dois aussi assurer une visite guidée des Salons Officiels du Palais avant de partir... J'ai commencé à travailler dessus depuis quelques jours déjà, je vais également bénéficier d'une "formation" en suivant une autre visite, histoire de voir comment ça se passe... Je vous raconterai Malheureusement, ça ne sera pas en photos... elles ne sont pas autorisées dans le musée... Et c'est le cas dans la plupart des monuments et musées madrilènes et espagnols, à ce que j'ai compris...

 

 

 

Retour à l'accueil